18 september 2011

Christophe Deborsu in gesprek met Bart De Wever

.
Een mooi fragment uit het RTBf-interview deze week, na 14'23" in het programma:
  

Christophe Deborsu: Eh bien aussi sur Luc Tuymans ...avouez que vous, bon, je sais bien que ce n’est pas votre ami hein, Luc Tuymans, mais enfin, des subventions, un bouffeur de subventions…
Bart De Wever: Oh, ça je n’ai jamais dit, hein ! Hoho !
C.D. : Non, pas lui bien précisément, on est bien d’accord, lui il n’est pas un bouffeur de subventions, mais surtout un «onbeschofterik», je crois que vous dîtes…
B.D.W. : Oui, il est très impoli. Oui. Allez: si on critique quelqu’un, et si des artistes et des autres viennent dans l’aréna politique disons, ils doivent être prêts à accepter de la critique aussi hein ? If you can’t take the heat, stay out of the kitchen, comme on dit en anglais. Si monsieur Tuymans dit que monsieur De Wever est pire que le Vlaams Belang,  moi je pense que c’est une opinion stupide et quand j’entends une opinion stupide, je le dis aussi. Il m’a envoyé un livre de Spinoza. Il a dit: monsieur De Wever doit lire le chapitre concernant l’État, alors il va se réaliser qu’il est un con. Oui, j’ai reçu le livre, et il n’y a pas de chapitre sur l'État dans ce livre. C’est dans un autre livre de Spinoza. Quelqu’un qui fait comme ça ...bon, je dis c’est un con. Voilà, c’est peut-être pas très gentil mais il n’est pas gentil non plus, donc on ne peut pas toujours rester gentil quand les autres ne sont pas gentils pour vous.
C.D. : Mais là vous y allez quand même fort en disant d’ailleurs que Luc Tuymans est un con. Bien, c’est quand même fort dur.
B.D.W. : Oui, mais parfois la portée d’un mot m’échappe un tout petit peu, peut-être con c’est trop dur.
C.D. : Alors qu’est-ce que vous auriez employé comme mot, à la place de con?
B.D.W. : Oui, mais je ne connais pas les mots, en français pour que …un poseur disons, un poseur. Quelqu’un qui dit, phouie, qui se donne un air très sérieux, mais qui ne le mérite pas. Voilà, c’est peut-être mieux.
C.D. : Vous êtes très fort.
.

5 opmerkingen:

Sibo Kanobana zei

BDW est en effet très fort, j'adore cette petite phrase à la fin de Deborsu :-)

Marc Vanfraechem zei

Inderdaad! prachtig interview van Deborsu.

Marcel Van Lysebetten zei

Het was een prachtig interview, jawel. Het plak- en knipwerk in de met veel poeha aangekondigde uitzending toonde evenwel de "andere" Deborsu.
Franstaligen correct informeren blijkt moeilijker te zijn dan "hallo Vlaanderen" op de cover van een boek laten drukken.
Voor mij raakt Deborsu niet verder dan "een flauwe plezante", een (weliswaar fel-)verbeterde versie van Bert Kruismans. Zo iets, maar niets meer.

Marc Bergmans zei

'Poseur' is inderdaad een prima vondst van BdW, zo uit de losse pols. Met de hulp van het woordenboek zou men ook nog kunnen suggereren: 'baudruche' (windbuil), 'fanfaron' (blaaskaak). Tuymans die Spinoza gelezen zou hebben - laat me niet lachen!

Marc Vanfraechem zei

@ Marc Bergmans: dat kun je je inderdaad niet voorstellen, Tuymans met een Spinoza in zijn pollen :-) Alhoewel... hij heeft de jezuïeten eerder al doorgrond, waarom dan ook niet Spinoza?
Een voorbeeld van het geestelijk niveau van de man is hier te beluisteren.

http://victacausa.blogspot.com/victacausa.blogspot.com5edf7b715d0afaa3d68201fa2d94715a304487db.html