16 oktober 2004

Administratieve vereenvoudiging in de XVIIIde E.

.

Samenspraak in 1770, tussen een rechter (le président), een ridder, en een markies (die op dit moment eventjes afwezig is), over economie en politiek. Er was toen nog geen staatssecretaris voor administratieve vereenvoudiging, maar dat betekent niet dat er geen inspanningen werden geleverd.


Le Président:
Mais du moins croyez-vous que nous fassions des progrès, quelle qu’en soit la cause.
Le Chevalier:
Je le crois.
Le Président:
Et espérez-vous qu’avec le temps nous puissions parvenir à voir la perception des impôts simplifiée, la charge proportionnelle au revenu, le tarif rendu uniforme, et reculé aux frontières, la variété gênante des provinces de l’État, d’élections étrangères, réputées étrangères, abolie; les loix rendues claires et générales, l’absurde bigarrure des coutumes détruite, le grand nombre de charges inutiles supprimé, et mille autres améliorations qui restent encore à faire.
Le Chevalier:
Si… Mais voici le Marquis qui arrive.

Ferdinand Galiani
Dialogues sur le Commerce des Bleds (1770)
CORPUS des ŒUVRES de PHILOSOPHIE en LANGUE FRANÇAISE
Fayard, 1984, pp.212-3
.

Geen opmerkingen:

http://victacausa.blogspot.com/victacausa.blogspot.com5edf7b715d0afaa3d68201fa2d94715a304487db.html